Les Sirènes | un collectif d’intervention sur la critique sociale du son. 


Intervention 2 

Politique des transpositions


Prépare une radio, des couvertures et des comprimés d’iode. Mets-toi à l’abri à l’intérieur ou derrière un bâtiment. Appelle les pompiers. Enveloppe les personnes dans des couvertures ou des manteaux. Lance l’alarme. Consulte les aide-mémoires et observe les instructions des autorités locales. Inscris tous les numéros de téléphone importants des membres de ta famille. Reste chez toi. Ne prends aucun risque. Tiens tes mains devant ton visage pour protéger tes voies respiratoires. Suis l’évolution locale du temps. Établis un plan d’urgence. Ferme les portes et les fenêtres, et arrête les systèmes de ventilation. Ne quitte pas le véhicule. Débranche tous les appareils fonctionnant sur le réseau. Ne répare pas les dommages causés aux bâtiments et aux infrastructures. Veille à ta propre sécurité. Coupe l’électricité et ferme l’eau. Aies toujours en réserve ou même sur toi les médicaments que tu prends régulièrement ou dont tu as besoin. Vérifie si les conduites de gaz, d’eau et d’électricité ont subi des dommages et coupe les en cas de doute. Informe les voisins. Tiens-toi éloigné·e des rives des lacs et renonce à toute activité nautique. Sauve les personnes et les animaux. Protège les chantiers et tous les matériaux s’y trouvant. Déclenche l’airbag. Adopte un comportement approprié. Établis une liste des denrées alimentaires non périssables et des produits de consommation courante dont tu as besoin pour environ une semaine. Constitue des réserves d’urgence. Cherche à t’abriter. Mets-toi en position accroupie. Ne pénètre pas dans les caves ou les garages souterrains. Évacue les lieux. Observe les recommandations spécifiques. Tiens-toi informé.e et adapte ton comportement à la situation actuelle. Contrôle ton bâtiment. Respecte une certaine distance avec les autres personnes. Adopte un comportement adapté avant, pendant et après les événements.Compense la perte de sel pendant ou après les activités sportives. Ne laisse pas tes animaux enfermés chez toi. Abandonne tes bâtons. Ne prends ni les routes forestières, ni les allées bordées d’arbres. Constitue un dossier avec tes principaux documents personnels. Protège les objets mobiles qui se trouvent à l’extérieur. Ne te rends pas à des manifestations de grande envergure. Quitte le bâtiment.Fais bouillir l’eau distribuée dans le réseau communal avant de la consommer. Évite les grands axes. Établis deux listes de ce que tu dois impérativement prendre avec toi. Garde les principaux numéros d’appel d’urgence à portée de main. Couvre les cultures avec un film de protection. Attends que la tempête soit passée. Mets à l’abri les animaux de rente dans les étables et les écuries, avec des réserves suffisantes de fourrage. Évite tant que possible les séjours en plein air. Quitte les lieux. Ne reste pas dehors. Arrête-toi en dehors de la zone dangereuse. Tiens-toi éloigné·e des pylônes. Ingère un comprimé d’iodure de potassium. Informe les personnes. Prépare-toi à des répliques. Respecte les alertes et signaux d’alarme. Prépare-toi à une éventuelle panne de courant. Évite de te rendre dans des pièces situées en sous-sol. Sors immédiatement de l’eau. Engage le secours de tes camarades. Évite les zones à forte pente. Profite du refroidissement nocturne. Quitte ton domicile à pied et rends-toi au poste de rassemblement désigné par ta commune.Éloigne-toi en voiture. Lave-toi et désinfecte-toi régulièrement les mains. Attends les informations des autorités au sous-sol ou au rez-de-chaussée dans les pièces du côté aval. Mets ton plan d’urgence à jour. Utilise un mouchoir en papier ou le creux de ton coude si tu n’as pas de mouchoir. Ne te soucie pas de cette alarme qui n’annonce aucun danger.Vérifie que tu es suffisamment assuré·e. Rends-toi sur le lieu en hauteur le plus proche. Évite si possible les activités en plein air et les déplacements en voiture. Évite surtout le contact avec des groupes à risque. Bois beaucoup d’eau et privilégie une alimentation légère. Évite de rester près des arbres et des toits. N’utilise les réseaux de téléphonie et de communication qu’en cas d’urgence et de besoins importants. Protège ta tête. Réalise ton plan d’urgence. Quitte immédiatement la zone dangereuse. Fais-toi vacciner. Ne te mets pas inutilement en danger et quitte immédiatement les zones menacées. Ne t’arrête pas sur un terrain ouvert, au sommet d’une montagne, sur un arbre, une tour, un mât ou une antenne. Ne demeure pas dans des constructions légères. Évite les toitures, les auvents et les promontoires rocheux. Connais les dangers. Sois à même de contribuer dans une certaine mesure à ta propre protection. Évite de serrer la main et de faire la bise. Choisis le meilleur moyen de te rendre dans ton logement de fortune. Ne fais appel aux services d’urgence qu’en cas de nécessité. Reste calme. Réfléchis aux bagages les plus pratiques à emporter. Écoute la radio. Surveille le danger. Reste à l’intérieur et ferme les volets latéraux et côté amont. Héberge provisoirement les personnes menacées. Réduis au minimum nécessaire la ventilation des bâtiments agricoles. Informe-toi sur le danger potentiel pour ton lieu d’habitation et de travail. Porte un masque d’hygiène en cas de contact avec d’autres personnes. Tiens-toi éloigné·e des forêts, des lisières de forêts, des arbres et groupes d’arbres. Respecte les consignes des autorités. Fais un large détour pour éviter la région touchée. Consulte la carte des dangers. Évite les ponts. Tiens-toi éloigné·e des objets métalliques et des points d’eau. Reste si possible dans des endroits frais. Sois particulièrement vigilant ou vigilante au volant. Fais attention aux objets qui volent. Abstiens-toi de faire des excursions en montagne ou des activités de plein air. Ne pêche pas. Réenclenche les appareils les uns après les autres. Prépare une trousse de pharmacie. Reste vigilant ou vigilante quant aux chutes possibles d’objets divers. Ne récolte pas, ne pacage pas et ne mets pas en circulation des produits agricoles contaminés. Parle éventuellement avec ton médecin des préparatifs nécessaires. Souscris une assurance immobilière privée.


Le projet "Politique des transpositions" a été développé à l'occasion d'une résidence d'artistes à La Becque, en Suisse, au cours de l'été 2019. Travaillant sur la mise en tension entre les représentations statistiques des minorités et les caractéristiques du dispositif sonore de l’alerte nationale suisse, il a pris trois formes :


·       Performance (le 12 septembre 2019 au Bourg, Lausanne) : sonification des statistiques établies par le service de la population de la municipalité de Renens sur les populations dites étrangères y résidant ; chuchotements par un groupe de performer.euse.s dissimulé.e.s dans le public de phrases construites à partir des consignes nationales de sécurité tout au long de la soirée.


·       Partition graphique : affiche de format A1 réalisée à partir des statistiques, pays par pays, de l’ensemble des populations dites étrangères résidant à Renens.


·       Installation sonore : mise en place d'un dispositif de diffusion dans l’espace public de la ville de Renens visant à émettre durant 1 minute, à 10 reprises sur une période de 3 mois, le motif de base de la sirène suisse, à chaque fois transformé en fonction de statistiques sur les populations dites étrangères résidant dans la ville. Cette installation, initialement prévue pour la période septembre-décembre 2019 dans le cadre d'un partenariat entre la ville de Renens et l’association Sonorama, est pour l'instant censurée par la municipalité.